Classicisme en peinture (XVIIe et XVIIIe siècles)

Le mouvement classique est fondé principalement sur l'œuvre de Raphaël, qui en demeurera la référence. Elle tend vers un idéal de perfection et de beauté à travers des sujets nobles, de préférence inspiré de l'antiquité ou de la mythologie gréco-latine tels que les figures héroïques, les victoires ou la pureté des femmes.
Les peintres classiques cherchent à symboliser le triomphe de la raison sur le désordre des passions : la composition et le dessin doivent primer sur la couleur, le concept sur la séduction des sens. C'est pour cela que des règles précises et strictes doivent exprimer la représentation de la nature.
La peinture classique porte à la méditation et étudie les maîtres nouveaux pour exprimer la morale et, par ailleurs, le drame. Les cortèges triomphaux occupent une large place ainsi que les sujets qui exaltent les sentiments nobles. La peinture classique est arrivée aux XVIIe et XVIIe siècles.

Les plus célèbres peintres du classicisme : Carrache, Poussin, Le Brun, de la Tour, Lorrain.

 

Annibale CARRACCI : peintre italien né à Bologne,1560 - Rome 1609.

Georges de LA TOUR : peintre lorrain né à Vic-sur-Seille, 14 mars 1593 - Lunéville 30 janv. 1652.

"Le Tricheur à l'as de carreau" (vers 1635)

 

Nicolas POUSSIN : peintre français né aux Andelys, 15 juin 1594 - Rome 19 nov. 1665.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/02/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×