Les portes de l'Enfer et du Paradis

Myoan Eisai (1141-1215), fondateur de l'école Rinzaï.jpg

Nobushige le samouraï se présenta devant le maître zen Hakuin et lui demanda :
- Y a t-il réellement un paradis et un enfer ?
- "Qui es tu ?" demanda le maître
- Je suis un samouraï répondit le guerrier
- "Toi, un soldat !" s'exclama Hakuin. "Mais regarde-toi. Quel seigneur voudrait t'avoir à son service ? Tu as l'air d'un mendiant."

La colère s'empara de Nobushige. Il saisit son sabre et le dégaina. 
Hakuin poursuivit :
- "Ah bon, tu as même un sabre !? Mais ton arme est sûrement trop émoussée pour me couper la tête."


Hors de lui, le samouraï leva son sabre, prêt à frapper le maître. A ce moment celui-ci dit :
- "Ici s'ouvrent les portes de l'enfer"


Surpris par la tranquille assurance du moine, le samouraï rengaina et s'inclina.


- "Ici s'ouvrent les portes du paradis.", lui dit alors le maître.

 

Conte zen

 

La Colère et la Patience Contes

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site