"Avoir maille à partir"

Connaissiez-vous l'origine de l'expression : "Avoir maille à partir" ?

Maille ou petit denier (1180-1220), Ypres - Flandre

Usitée pour signifier que l'on a un différend sérieux avec une personne, l'expression née au XVIIe siècle était à l'origine "Avoir maille à départir".

La "maille" dont il est question ici n'a aucun lien avec la couture, le tricot ou la cotte de maille : il s'agit de la plus petite pièce de monnaie émise à l'époque des Capétiens et de très faible valeur.

"N'avoir ni sou ni maille" signifiait n'avoir aucune ressource pécuniaire.

Quant au verbe "partir", il est issu du latin classique "partiri" devenu en latin tardif "partire" signifiant "partager, répartir, séparer", puis au XIIe siècle "se partir" prit le sens de "se quitter, se séparer d'un lieu ou de quelqu'un".

Devant l'impossibilité de partager une monnaie, "départir une maille" donnait lieu à d'inévitables querelles pour une chose de peu de valeur.

N.B. Le nom de "maille" pourrait être un diminutif grossier de "médaille". Mais en réalité, "maille" serait un mot de vieux français signifiant "figure carrée" ; il est possible que cette petite pièce de monnaie ait été ainsi nommée en raison de sa taille mais aussi de sa forme : elle n'était pas plus grande que le trou d'un filet et elle était parfois carrée.

Expressions Des Racines et des Lettres

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×